Paris Haute Couture A/W 2012

Premier défilé Dior sans Galliano, remplacé par Bill Gaytten qui a travaillé à ses côtés pendant des années. La haute couture reste donc au rendez vous et Dior continue de nous faire rêver…en couleurs. Cette saison nous sommes dans un univers ou les imprimés textiles sont rois, ou les couleurs arc-en ciel pétillent et ou le chiffon est coupé en biais et cousu en épaisseurs. Certes, ce n’est pas du Galliano, mais c’est tout de même un véritable conte de fée des temps modernes qui nous est présenté. Les critiques sont en demi teintes….moi j’aime!

Du côté de Jean-Paul Gaultier, la haute couture est mi masculine, mi feminine. La recette de cette saison contient de subtils ingredients savamment accordés tels que mannequins hommes et mannequins femmes, de la fourrure, du cuir, de la soie, des jupons de danseuses, des tailleurs-jupes, des paillettes, des plumes, des capes, des drapés…le tout saupoudré de beaucoup de glamour, d’un zeste de sobriété et comme toujours, d’une pointe de folie!

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: